Les obligations et bonnes pratiques pour un aménagement cinéraire réussi

Les espaces cinéraires sont des lieux de recueillement et de mémoire pour les familles des défunts. Ils doivent être aménagés de manière à offrir un cadre apaisant et respectueux.

En France, les communes de plus de 2000 habitants sont tenues de disposer d’un columbarium. Elles peuvent également aménager des espaces cinéraires naturels, tels que des jardins du souvenir ou des forêts cinéraires.

Les obligations légales pour l’aménagement d’un espace cinéraire

Les communes doivent respecter les obligations suivantes en matière d’aménagement cinéraire :

  • La mise en place d’un columbarium : le columbarium est un ensemble de cases individuelles ou collectives, destinées à recevoir les urnes funéraires. Il doit être situé dans un lieu accessible et bien entretenu.
  • La possibilité d’inhumer les cendres en pleine terre : les cendres peuvent être inhumées dans un caveau ou une tombe individuelle. Elles peuvent également être dispersées dans jardin du souvenir ou un espace naturel.
  • La possibilité de crémation : les communes doivent disposer d’un crématorium ou d’un accord avec un crématorium situé à proximité.

Quelles sont les bonnes pratiques pour la mise en place d’un espace cinéraire dans une commune ?

Outre les obligations légales, les communes peuvent mettre en place des bonnes pratiques pour aménager des espaces cinéraires réussis. Ces bonnes pratiques sont les suivantes :

  • Créer un espace apaisant et respectueux : l’aménagement des espaces cinéraires doit être pensé pour offrir un cadre apaisant et respectueux. Il est important de privilégier des matériaux naturels et des végétaux.
  • Tenir compte des attentes des familles : les communes doivent tenir compte des attentes des familles en matière d’aménagement cinéraire. Il est important de proposer des solutions variées, pour répondre à tous les besoins.
  • Favoriser l’accès à tous : les espaces cinéraires doivent être accessibles à tous, y compris aux personnes à mobilité réduite. Il est important de prévoir des cheminements adaptés et des équipements adaptés.

Exemples d’aménagements cinéraires

Voici quelques exemples d’aménagements cinéraires :

  • Un columbarium moderne et design : le columbarium peut être un élément architectural à part entière. Il peut être réalisé dans des matériaux modernes et design, pour créer un lieu unique et accueillant.
  • Un jardin du souvenir : le jardin du souvenir est un espace cinéraire naturel, où les urnes funéraires sont dispersées dans un jardin. Il est un lieu de recueillement et de paix, où les familles peuvent se retrouver pour se souvenir de leurs défunts.
  • Une forêt cinéraire : la forêt cinéraire est un espace cinéraire naturel, où les urnes funéraires sont dispersées dans une forêt. Il est un lieu de nature et de sérénité, où les familles peuvent se retrouver pour se ressourcer.

L’aménagement des espaces cinéraires est un enjeu important pour les communes. Il s’agit de créer des lieux de recueillement et de mémoire, qui répondent aux attentes des familles.

ArtCase, entreprise familiale et à taille humaine, propose aux communes et collectivités territoriales l’aménagement d’espaces cinéraires. Nous vous accompagnons dans toutes les étapes de votre projet, de la conception à la réalisation.